Agence de communication : le parcours d’Audrey, autoentrepreneuse

L’Agence écho, agence de communication en Pays de la Loire vous présente le parcours d’Audrey, 32 ans micro-entrepreneuse, à Angers dans le Maine-et-Loire, créatrice et couturière de sacs réutilisables et accessoires écoresponsables.

Bonjour Audrey, pourrais-tu te présenter pour les lecteurs de l’Agence écho stp ?

« Bien sûr, je suis Audrey, j’ai 32 ans, je vis à côté d’Angers et je suis maman de deux adorables petites filles, Camille 7 ans et Lou 4 ans.
En ce qui concerne mon parcours pro, j’ai fait un BTS compta-gestion en alternance et j’ai tout de suite été embauchée par l’entreprise dans laquelle je travaillais : un CDI en poche à 21 ans, j’étais toute contente ! J’ai travaillé 9 ans en tant qu’assistante de direction pour cette enseigne de grande distribution. J’aimais beaucoup mon travail, mais je faisais beaucoup d’heures et donnais beaucoup de mon temps pour au final peu de reconnaissance et encore moins de perspectives d’évolution.
À la trentaine, j’ai traversé une période un peu difficile. Je ne dirais pas un burn-out, mais quelques mois de remise en question profonde. Marre de courir partout entre les enfants et la maison, marre de m’investir dans un travail qui ne m’épanouissait plus. J’ai pris le temps de me poser pour savoir ce que je voulais vraiment faire de ma vie. La réponse a été claire : je voulais quitter mon emploi pour me créer une activité professionnelle sur-mesure.

J’avais besoin de pouvoir concilier sereinement travail, valeurs et vie de famille.

Qu’est-ce qui t’a conduit vers une agence de communication ?

Une fois mon nouveau projet professionnel défini, j’ai vite compris que j’avais besoin d’un site internet pour vendre mes créations. J’ai commencé à vouloir me débrouiller par moi-même avec WordPress, mais plus j’avançais dans mes recherches plus je déroulais un fil de questions qui me semblait infini !
Je pensais commencer avec mon nom tout simplement. Puis je me suis dit qu’un nom de marque serait plus cohérent pour acheter mon nom de domaine. Oui, mais lequel ? Je voulais quelque chose d’élégant, pas trop sérieux non plus et qui se démarque…
Avec le nom de marque, il me faudrait un logo : quelles couleurs ? Quelle typo ? Quel symbole ? Comment faire passer mon message ?
Je me suis beaucoup documentée sur les blogs et forums et j’ai compris que je faisais les choses à l’envers : il fallait d’abord que je comprenne à qui je m’adressais avant tout le reste. Je me suis sentie débordée et surtout hors de ma zone de compétence.

J’ai choisi d’investir dès le départ dans une communication qui tienne debout plutôt que de faire des dépenses d’apothicaire.

Je ne voulais pas me retrouver avec une identité visuelle qui me corresponde « à peu près » un logo « à peu près » beau et un site « à peu près » performant, en sachant très bien qu’il faudrait tout refaire dans deux ans, car ce ne sera plus à la hauteur de mes objectifs.

J’ai donc fait le choix d’investir une grosse partie de mon budget dans ma communication pour faire les choses bien dès le début et mettre toutes les chances de mon côté. Ce projet c’est un peu comme mon troisième bébé…(sourire).

En quoi, l’agence de com’ t’a aidé à atteindre tes objectifs ?

Faire appel à une agence de communication m’a aidé à construire une stratégie où 1 € dépensé est transformé en 20 € de chiffre d’affaires.

On a pris le temps de se poser les bonnes questions avec Jean-Mathias : quel est mon client idéal ? Quelles sont ses habitudes ? Ses besoins ? Ses problèmes ?
De la réponse à ces questions, nous avons ensuite déroulé un fil logique : un nom de marque avec un message écologique, une charte graphique aux tons naturels mais avec une touche punchy qui me ressemble, un site internet avec un espace boutique et une partie blog, bref un vrai outil de travail.
J’ai vu la différence : avant je vendais mes produits essentiellement à mes proches et sur les marchés : le ratio temps passé/bénéfices était catastrophique ! (rires) Aujourd’hui, j’arrive à vivre confortablement grâce aux ventes de mon site et j’ai du temps pour ma famille.

Merci beaucoup Audrey pour ton témoignage, un dernier mot pour conclure ?

Oui euh…attends… je cherche ce que je vais dire ! (rires) Voilà :

Sans de bons outils de communication, je mettais la clé sous la porte en 6 mois, c’est clair, car mon projet n’aurait pas été rentable. Il faut faire la gymnastique mentale de comprendre que la com’, c’est un investissement et non une dépense sèche ! »

Vous vous êtes retrouvé dans ce témoignage ? Et si Audrey c’était un peu de vous tous croisés au fil du temps… ? Mélangez des années d’expérience avec un soupçon d’intuition et vous obtiendrez la clé de ce qui nous différencie : on capte vos besoins !

Contactez-nous pour nous parler de votre projet !

Agence écho, agence de communication et de stratégie digitale sur Cholet, Angers et Troyes.